PSYCHOTHERAPIE & HYPNOTHERAPIE

LES THERAPIES BREVES

 

Cet type de thérapie est né aux États-Unis, dans les années d'après-guerre. Elle est le fruit d'un travail de recherche mené par l'Ecole de Palo Alto en Californie.

 

Une thérapie brève se différencie de la psychanalyse ou de la psychologie, en ce sens que, comme l'évoque son nom, sa durée est limitée dans le temps : en général, une thérapie brève dépassera rarement le nombre de 10 séances alors qu’une psychanalyse ou une psychothérapie classique peuvent aller de plusieurs semaines à un an et parfois plus.

 

Néanmoins, l'important n'est pas la brièveté de la thérapie, mais son efficacité. La brièveté n'en est que la conséquence.

 

Comment parvient-on à cette efficacité ? En se focalisant sur l'objectif.

 

La thérapie brève n'est pas une discussion de café mais une intervention stratégique.

 

Cette forme de travail sur soi  est très surprenante, dans la mesure où elle repose essentiellement sur la recherche de solutions et l'atteinte de résultats le plus rapidement possible.

 

Les psychopraticiens en thérapies brèves se distinguent par l'utilisation de différentes méthodes : l’hypnose ou la PNL sont les outils de prédilection mais également la thérapie systémique ou intégrative, la Gestalt, le DNR, l'EMDR, ou le tapping, par exemple qui concourent toutes à produire les effets voulus.

 

La thérapie brève n'est pas une analyse : la connaissance de l'origine du problème n'est pas nécessaire. "Il ne s'agit pas pour nous de nier l'importance du passé, mais de mettre en question la supposition traditionnelle selon laquelle il serait impossible de trouver des solutions à un problème sans d'abord en connaître les causes" P. Watzlawick

 

Avec les thérapies brèves orientées solution, il ne s'agit pas de résoudre un problème mais de créer une solution ou de considérer la solution comme déjà là et parvenir à construire celle-ci.

 

L'effort du thérapeute en TBOS s'oriente donc en premier lieu sur les réussites des sujets face aux problèmes, les compétences, ressources et forces,  plutôt que sur ces ratages ou  difficultés. La personne a déjà la réponse à sa difficulté et non le thérapeute.

 

Le principe de la brièveté :

 

« La personne a droit au soulagement le plus rapide, le plus complet et le plus durable possible de sa souffrance et ce de la façon la moins envahissante qui soit. Je ne lui demanderai rien d’illégal, rien d’immoral, rien d’impossible. En contrepartie, elle fera tout pour me rendre inutile aussi vite que possible ». Nicholas Cummings


La personne qui consulte doit recevoir le nombre de séances dont elle a besoin.  Dans ce cadre, il est constaté que 85% des sujets vus viennent moins de 15 fois (moyenne = 8,6). 

 

L'HYPNOTHERAPIE

 

L’hypnose est un merveilleux outil qui donne la possibilité d’effectuer des changements. Nous ne changeons pas grâce à l’hypnose (par le fait d’être hypnotisé). Nous avons la possibilité d’effectuer des changements en état hypnotique. Il y a là une subtile différence.

 

L’état hypnotique (EH) est un processus naturel, un « état de conscience modifié » que nous connaissons tous, régulièrement, comme lorsque nous sommes accaparés par un bon film, l’écran de l’ordinateur (grande concentration) ou que notre esprit « décroche » vers une rêverie passagère (distraction).

C’est un état qui privilégie le fonctionnement inconscient par rapport au fonctionnement conscient. C'est un processus qui permet d'atteindre l'inconscient, particulièrement riche en ressources.

 

C’est un état de relaxation profonde et inconsciente qui libère des inhibitions tout en gardant le contrôle sur ce que l’on dit.

L’EH est un état d’hyper conscience où les solutions apparaissent de façon évidente, comme des possibilités à la fois emmagasinées en nous et accessibles.

 

L’état hypnotique est un état actif : le sujet est amené à trouver ses propres solutions et à opérer les changements qui seront les plus conformes à ses opinions personnelles.

 

L'hypnose est un état modifié de conscience pendant lequel je suggère à votre inconscient des informations destinées à atteindre votre objectif. 


L'inconscient siège dans l'hémisphère droit de votre cerveau et régit environ 90% de votre activité neurologique. Extrêmement fort et puissant, il est doté d'innombrables ressources. 


Vous serez totalement lucide et vous vous souviendrez de tout à l'issue de la séance. L'hypnose est décrite comme très agréable par les patients. C'est un état de relaxation profonde.
Il est possible d'aboutir à un effet hypnotique par soi-même, après un court apprentissage : c'est l'auto-hypnose ; elle peut se révéler très utile dans certains cas.
L'hypnose a pour but d'amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution d'un problème ou pour l'atteinte d'un objectif.
Elle est aussi utilisée dans les blocs opératoires pour de nombreuses interventions chirurgicales.
Vous ne dormez pas et vous conservez votre libre arbitre.

 

Les thérapies brèves, dont l'hypnothérapie,  traitent, sur une durée réduite, un certain nombre de troubles et sont une bonne réponse pour les personnes qui n'ont pas le temps de suivre un programme long et astreignant et dont les troubles qu'ils rencontrent ne nécessitent pas forcément une thérapie de longue haleine :

  • Troubles fonctionnels du sommeil, de la mémoire,
  • Enurésie, sudation excessive…
  • Dépression, angoisses, anxiété, surmenage, crises de milieu de vie
  • Processus de deuil ou séparations difficiles, syndrome de stress post-traumatique  (SPT),
  • Colère, culpabilité
  • Troubles du comportement alimentaire (TCA), Problèmes de poids
  • Dépendances et addictions (alcool, drogues, tabac, jeux, ordinateur),
  • Phobies, peurs, cauchemars, TOC légers
  • Douleurs chroniques ou aiguës
  • Tensions physiques
  • Amélioration des potentiels : concentration, préparation aux examens, manque de confiance en soi, motivation, gestion du stress,
  • Blocages, problèmes de gestion de nos émotions, peur du contact, tensions professionnelles et relationnelles
  • Troubles psychosomatiques : asthme, migraines, problèmes de peau, ulcère, bégaiement...

 

On ne traitera pas par thérapies brèves des pathologies lourdes qui restent du domaine réservé à la psychiatrie ou à une psychanalyse plus longue.

 

 

LA THERAPIE INTEGRATIVE

 

La thérapie intégrative est une démarche multiréférentielle : elle intègre plusieurs thérapies.


Le consultant ne s’adapte plus à une thérapie que le thérapeute aurait choisie, mais c’est le thérapeute qui adapte les thérapies en utilisant divers outils pour s’adapter aux problématiques du consultant.

 

Le terme d’intégration désigne l’assemblage de divers éléments, qu’ils soient théoriques ou pratiques, dans le but de former un tout original et pragmatique. 

 

L’objectif est de dépasser la mise en oeuvre d’une seule pratique, lorsque cette dernière ne permet pas ou seulement partiellement d’atteindre le but prédréfini.

 

Dans sa pratique, la psychothérapie intégrative met en place des stratégies thérapeutiques globales, variées, structurées et créatives, empruntées aux différents courants et techniques de la psychothérapie. 

 

Ces stratégies sont personnalisées et adaptées à chacun, en fonction du grand nombre de techniques disponibles.

 

 

La thérapie intégrative est une démarche multiréférentielle : elle intègre plusieurs thérapies.
Le consultant ne s’adapte plus à une thérapie que le thérapeute aurait choisie, mais c’est le thérapeute qui adapte les thérapies en utilisant divers outils pour s’adapter aux problématiques du consultant.

 

Le terme d’intégration désigne l’assemblage de divers éléments, qu’ils soient théoriques ou pratiques, dans le but de former un tout original et pragmatique. L’objectif est de dépasser la mise en oeuvre d’une seule pratique, lorsque cette dernière ne permet pas ou seulement partiellement d’atteindre le but prédréfini.

 

Dans sa pratique, la psychothérapie intégrative met en place des stratégies thérapeutiques globales, variées, structurées et créatives, empruntées aux différents courants et techniques de la psychothérapie. 

Ces stratégies sont personnalisées et adaptées à chacun, en fonction du grand nombre de techniques disponibles (Hypnose, PNL, DNR, EMDREFTCohérence Cardiaque, Thérapie ordalique, Gestalt Thérapie, Thérapie des shémas, Thérapie d'impact, Analyse transactionnelle, etc...) .


Les effets de ces techniques utilisées conjointement sont démultipliés, ce qui place la psychothérapie intégrative parmi les thérapies brèves.

 

La Thérapie Systémique et Intégrative a pour but de garantir la capacité du thérapeute à conduire son consultant vers une conscience plus fine et une meilleure gestion de sa vie.

Ce qui signifie :

Un thérapeute formé à plusieurs approches
Un thérapeute en développement personnel et professionnel permanent
Un thérapeute ayant une éthique et pratiquant une déontologie

 

NB : Consultations en présentiel ou en distanciel (visioconsultations)

Coordonnées

 

CABINET DE PSYCHOTHERAPIE, D' HYPNOTHERAPIE & DE PSYCHONUTRITION

46 Quai de l'Odet

29000 QUIMPER

+33 6 87 07 00 46+33 6 87 07 00 46

contact@psychotherapie-quimper.fr

 

AGENDA en LIGNE

FORMULAIRE DE CONTACT

FACEBOOK

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Tous droits réservés Caroline AMIOT © 2015 CABINET DE PSYCHOTHERAPIE, D'HYPNOTHERAPIE & DE PSYCHONUTRITION QUIMPER