Adultes, Enfants et Adolescents

Thérapies Brèves

Développement Personnel

Intervention auprès des Entreprises & Collectivités

Dans le champ de la psychothérapie, les praticiens peuvent avoir recours à différentes techniques : l’hypnose, la PNL, la désensibilisation systématique, la thérapie d’Impact :

HYPNOSE

L’hypnose ericksonienne est un merveilleux outil qui donne la possibilité d’effectuer des changements. Nous ne changeons pas grâce à l’hypnose (par le fait d’être hypnotisé). Nous avons la possibilité d’effectuer des changements en état hypnotique. Il y a là une subtile différence.

 

L’état hypnotique (EH) est un processus naturel, un « état de conscience modifié » que nous connaissons tous, régulièrement, comme lorsque nous sommes accaparés par un bon film, l’écran de l’ordinateur (grande concentration) ou que notre esprit « décroche » vers une rêverie passagère (distraction).

C’est un état qui privilégie le fonctionnement inconscient par rapport au fonctionnement conscient. C'est un processus qui permet d'atteindre l'inconscient, particulièrement riche en ressources.

 

C’est un état de relaxation profonde et inconsciente qui libère des inhibitions tout en gardant le contrôle sur ce que l’on dit.

L’EH est un état d’hyper conscience où les solutions apparaissent de façon évidente, comme des possibilités à la fois emmagasinées en nous et accessibles.

 

L’état hypnotique est un état actif : le sujet est amené à trouver ses propres solutions et à opérer les changements qui seront les plus conformes à ses opinions personnelles.

 

DNR

Le corps et l’esprit sont liés, ils font partie d’une même cybernétique.
Avec l’évolution de la recherche, on s’est aperçu que les échanges neuronaux ne se résumaient pas à quelques correspondances, mais à de multiples correspondances.

 

Issu de mouvances thérapeutiques américaines, le Deep Neural Repatterning, ou en français « restructuration profonde du système neurologique », permet d’opérer des changements en profondeur par l’accès à ces systèmes de correspondance.

 

Cette technique agit profondément,  au niveau neurologique.  Avec différentes façons d’intervenir sur les traumatismes pour les faire « remonter à la surface ». Le thérapeute peut « nettoyer » des chaînes de traumas successifs, stopper l’accumulation de traumas, dont les racines vont parfois aussi plus loin que l’enfance. Les phobies, le manque de confiance en soi, les peurs conscientes ou inconscientes peuvent alors être résolues.

 

Comment ?

 

Avec le DNR, le thérapeute agit sur la corporalité, le ressenti émotionnel, pour atteindre le système neurologique. Il peut utiliser simultanément la stimulation bilatérale oculaire, auditive ou corporelle.

 

C’est une forme thérapeutique très puissante et multidimensionnelle.

TERV

La Thérapie par Exposition à la Réalité Virtuelle est une thérapie basée sur les principes de la Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC).

 

La TCC est une psychothérapie centrée sur la modification des pensées et des comportements problématiques reconnue pour le traitement des TACA et de certains troubles associés. 

 

La TERV utilise une nouvelle technologie immersive, la réalité virtuelle (RV), pour évaluer et traiter divers troubles psychiques.

 

La RV a la capacité de générer chez les participants des réactions similaires à celles observées dans un univers réel. C’est un outil technologique sécuritaire, confidentiel, flexible, interactif et contrôlable, qui s’adapte aux besoins évolutifs des patients.

 

La TERV permet une exposition, de façon progressive et hiérarchisée, à des situations, des avatars, des objets, des lieux ou d’autres stimulis anxiogènes créés par ordinateur afin de neutraliser les craintes qu’ils génèrent.

 

Les études comparatives de la TERV (exposition virtuelle) avec le traitement cognitivo-comportemental de référence (exposition in vivo) révèlent une efficacité équivalente, sinon supérieure, de la TERV.

PNL

La Programmation Neuro-Linguistique est une sorte de mode d’emploi du cerveau qui permet d’accéder à la structure profonde de la personne, c’est à dire à la façon dont elle se représente le monde.

 

La psychologie consiste principalement en une quantité colossale de descriptions sur la façon dont les gens peuvent être coincés.

La PNL ne s’intéresse pas au « pourquoi », au « contenu », elle est non explicative. Le « pourquoi » n’amène aucun changement, il permet uniquement d’apporter des justifications.

 

La PNL s’intéresse au « comment », c’est à dire au « processus », elle est descriptive, afin de permettre de comprendre la structure d’une situation, du problème et de son processus : comment faire pour créer une réalité individuelle épanouissante via des options supplémentaires.

 

Autour de la PNL se sont créées nombre de valeurs essentielles.

L’écologie et l’esprit de créativité sont par exemple des valeurs incontournables et nécessaires au travail du praticien.

L’attitude est également un des critères incontournable. Elle comprend la curiosité de l’autre, la tolérance, la flexibilité, le pragmatisme.

 

La PNL est une syntonie, ce qui signifie « être en harmonie avec soi et les autres ».

 
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Caroline Amiot - CABINET DE PSYCHOTHERAPIE ET D'HYPNOTHERAPIE QUIMPER