La Femme

 

Respirer de tout son être, rétablir son axe énergétique et laisser l’énergie circuler, s’ouvrir à une sexualité épanouie, se défaire d’une relation toxique, renouer avec le meilleur de soi-même à tous les âges, à toutes les étapes de sa vie de Femme grâce à l’hypnothérapie :

 

Appétit sexuel, satisfaction sexuelle

L’hypnothérapie permet de lâcher prise sur les craintes et les limitations par rapport au fait de "s’abandonner" dans une relation amoureuse, sensuelle et sexuelle.

Elle permet de reprendre pleinement contact avec ses sensations, de lâcher-prise et d’apprendre à se connecter à son corps, d’augmenter sa confiance en soi et de se tourner progressivement vers une sexualité épanouie.

 

Ménopause

Les changements hormonaux que subit le corps féminin au moment de la ménopause amènent des symptômes le plus souvent difficiles à gérer, et la femme ménopausée peut avoir de la difficulté à accepter cette réalité nouvelle qui s’installe en elle (non-fécondité qui rappelle le vieillissement du corps).

Les séances d’hypnothéraie permettent d’amener le subconscient à s’ouvrir à la possibilité de vivre la ménopause le moins difficilement possible et à accepter celle-ci, de diminuer et transformer les inconforts, de renforcer la capacité à se sentir bien et "femme", d'augmenter son bien-être en utilisant ses ressources intérieures.

 

Vaginisme, vestibulite

Le vaginisme est la contraction des muscles du vagin empêchant toute intromission (que ce soit le pénis ou même le spéculum lors d’un examen gynécologique). Une contraction qui est totalement indépendante de la volonté de la femme, même si elle ressent du désir, son vagin reste fermé par un mécanisme réflexe.

Les séances d’hypnose visent à créer une "ouverture inconsciente", puis physiologique naturelle, à développer la capacité de "s’abandonner" à l’autre comme à l’acte sexuel de pénétration, sans rétractation physique et émotionnelle.

La vestibulite est une inflammation de la vulve qui peut être causée par une infection ou par une maladie dermatologique qui provoque des douleurs. La pénétration est possible mais s'accompagne de douleurs intenses dans la région génitale, ce qui rend souvent l'acte sexuel irréalisable.

L’hypnothérapie permet d’atténuer les douleurs et l’inconfort liés au syndrôme de la vestibulite vulvaire, de reprendre plaisir à la pénétration et de favoriser une sexualité épanouissante.

 

Relation toxique

Manipulation, chantage émotif, comportements enfantins, manque de respect...
Vivre une relation toxique par rapport à un ex-conjoint est une problématique pouvant amener des événements qui bouleversent le quotidien.

Les séances d’hypnothérapie permettent d'effacer l’influence que l’autre exerce sur soi par le détachement affectif et le renforcement de sa confiance en soi et en ses capacités.

 

Non-maternité

La non possibilité d'avoir un enfant peut plonger dans la quasi-obsession et le chagrin profond, dans un sentiment d’injustice ou même une certaine colère.

Une hypnothérapie axée sur le deuil et la reconnexion à soi-même peut apaiser la souffrance et atténuer les difficultés vécues par les femmes qui ne peuvent ou n’arrivent pas à être mère, permettre de se tourner vers l’avenir, plus forte et épanouie.

 

Fertilité

L’anxiété, le stress, réduirait considérablement la probabilité de concevoir un enfant. Il a aussi été montré qu’un taux de cortisol élevé augmentait le risque de fausse-couche.

La relaxation par la respiration permet de diminuer le niveau d’anxiété et de stress, l'hypnothérapie permet le conditionnement de l'inconscient et peut favoriser les chances de procréer (baisse du niveau de cortisol).

 

Grossesse

Au premier trimestre, l’hypno-relaxation permettra à la femme enceinte d’entrer en relation avec son embryon, d’apaiser les sensations d’inconforts physiques liées à la grossesse, de développer un sentiment de sécurité.

Lors du second trimestre, l’hypnose permettra à la femme enceinte de développer une relation plus intense avec son foetus et d’apaiser les peurs liées aux différents examens médicaux reliés à la grossesse.

Au cours du troisième trimestre, l’hypnose permettra à la future mère de développer un sentiment de sécurité et sa relation avec le bébé,  et d’apaiser les peurs reliées à l’accouchement. 

En ce qui concerne l’accouchement, par de la détente intense, de la relaxation profonde axée sur la respiration, l'hypnose permettra d’atténuer la douleur pendant l’accouchement. 

En cas de peur de l’accouchement, l’hypnose permettra aussi de percevoir différemment, plus positivement, cette étape de la grossesse.

 

Dépression post-partum

Après un accouchement, les femmes se sentent parfois dépassées.

L’hypnose permet d’acquérir un certain bien-être global.

Elle permettra de redonner de l’énergie et de la positivité à la nouvelle maman épuisée émotionnellement et physiquement, de l’aider à retrouver la joie d’être devenue maman ou d’être maman à nouveau mais aussi de lui redonner confiance en sa capacité d’être "une bonne mère". 

 

Deuil périnatal chez la mère

L’accompagnement par l’hypnose permet de traverser plus facilement cette période de deuil, de la vivre sans entretenir ou développer des croyances erronées par rapport à soi-même ou ses capacités de mère, de retrouver sa force de regarder vers l’avenir, dans le mieux-être et la confiance, dans l’amour de soi-même et dans la paix intérieure.

 

Coordonnées

 

CABINET DE PSYCHOTHERAPIE ET D' HYPNOTHERAPIE

48 Quai de l'Odet

29000 QUIMPER

+33 6 87 07 00 46+33 6 87 07 00 46

contact@psychotherapie-quimper.fr

 

RDV en LIGNE

FORMULAIRE DE CONTACT

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Caroline Amiot - CABINET DE PSYCHOTHERAPIE ET D'HYPNOTHERAPIE QUIMPER